Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Bleach (2018)

Bleach (2018)

Les adaptations en film, qu'elles soient vidéoludiques, d'anime ou d'un manga, sont toujours délicates. On peut même dire qu'elles sont plus souvent ratées qu'intéressantes. Le public ne connaissant rien de l'œuvre originale veut rapidement comprendre et adhérer à l'univers qu'un/e mangaka aura mis plusieurs tomes à poser. Les fans voudront à la fois une fidélité impossible et de la nouveauté pour ne pas avoir trop de "redite". L'art est délicat, l'image la plus exacte est "marcher sur des œufs". Vu que l'on peut rapidement se mettre à dos tout le monde.

Netflix, avant la prochaine adaptation de "One Piece", a tenté des choses. "FullMetal Alchemist" notamment, mais aussi le film que nous voyons ce jour. "Bleach" est un manga de KUBO Tite. Durand 15 années, les lectrices et lecteurs ont pu suivre les aventures de Ichigo, lycéen capable de voir les mort.e.s, à l'abnégation hors norme, ainsi que tout le monde l'entourant. Rukia, Orihime, Chad, et j'en passe. Ce manga, je l'ai essayé après ma découverte de "FullMetal Alchemist". Au même titre que "One Piece" ou "Naruto". Si je lui reconnais de nombreuses qualités, notamment l'amitié entre les personnages et l'abnégation hors norme de Ichigo, je n'ai jamais réussi à le finir.

Il faut dire que ça part rapidement loin, très loin, trop loin. Seulement, je me dis qu'un jour ou l'autre, j'aimerai bien faire l'anime. Donc en 2018 SATÔ Shinsuke se retrouve à réaliser (et co-scénariser avec HABARA Daisuke) un film d'environ 1h50 qui a la lourde tâche de résumer le premier arc du manga. Celui de la découverte des Shinigami, des dangereux Hollow, mais aussi d'une petite partie de la Soul Society. Si tous ces termes vous sont inconnus, aucune crainte, le film est là pour vous aider à apprivoiser cet univers. Petite bande annonce et on revient.

Vidéo de AuCiné

J'ai vu ce film en version originale sous titrée en français, et je l'ai lancé en ayant d'immenses craintes. Mais voyons l'histoire. Car tout débute par Ichigo enfant, qui voit une petite fille au loin. Il l'ignore, mais cette rencontre sera la cause de la mort de sa maman. On arrive rapidement à Ichigo ado (FUKUSHI Sota). Il est plutôt fort, assez pour s'énerver contre des skateurs qui ont manqué de respect à un lieu d'accident mortel d'un petit garçon. On découvre que notre héros peut voir les défunts, et n'aime pas trop qu'on leur manque de respect.

Au passage, on nous introduit le grand et taciturne Chad (KOYANAGI Yu), meilleur ami d'Ichigo. Alors que l'on découvre son cercle amical au lycée, avec Orihime (MANO Erina) qui est un peu amoureuse de notre héros. Honnêtement, les autres amis d'Ichigo ne sont pas hyper développé. Sauf Ishida (YOSHIZAWA Ryo), qui est un camarade avec lequel Ichigo n'échange jamais, mais vous verrez son importance plus tard dans le film.

La journée se passe, et Ichigo rentre chez lui, avec ses petites sœurs Yuzu et Karin, et son père, Isshin (EGUCHI Yôsuke). Seulement, notre héros ignore que cette nuit va changer sa vie. Il va voir débarquer Rukia (SUGISAKI Hana) dans sa chambre. Elle s'étonne qu'il puisse la voir, mais un Hollow dangereux s'approche, et il se trouve qu'il va enlever une des sœurs de Ichigo.

Alors qu'il tente de s'interposer, il se rend compte qu'il n'a pas la force nécessaire pour lutter. Rukia est très douée, mais rapidement elle se retrouve hors service, et se voit contrainte de transférer ses pouvoirs de Shinigami à Ichigo. Qui va donc lutter sur le plan spectral contre le Hollow se présentant face à lui. Dès lors, on va suivre son apprentissage de la maîtrise de ce pouvoir, afin qu'il puisse rendre à Rukia ses capacités.

Le long du film on va donc nous expliquer qu'il existe un monde spectral, où les âmes errent, et que les plus pures et puissantes d'entre elles sont pourchassées par d'immenses monstres se nourrissant de cette énergie. Les Shinigami sont là pour rétablir l'ordre, mais parfois ça peut déraper. Quand ils ou elles se battent sous cette forme, c'est sur le plan spectral, donc ils ou elles abandonnent leur enveloppe corporelle l'instant du combat.

Si je suis bien incapable de dire combien de tomes sont adaptés ici (les 3/4 premiers je pense), je reconnais que malgré la brièveté du film, les personnages sont posés, et on comprend facilement ce que sont les Hollow, Shinigami, la Soul Society, tout en s'attachant à tout ce petit monde. Oui, ça va vite, oui l'évolution d'Ichigo est abusée, mais sur un film il était difficile de faire mieux aussi vite. On retrouve logiquement beaucoup d'éléments de l'œuvre originale. Et même si on sent un peu la galère qu'est le Zanpakutô (arme permettant de prélever les âmes) de Ichigo, dans l'ensemble les costumes et armes sont bonnes.

Après, il y a beaucoup de défauts. Déjà, les effets spéciaux sont moches. Pas au niveau d'un film de 2018, et les phases d'action, pourtant bien filmées j'ai trouvé, ne fonctionnent pas. Le vrai défaut tient dans l'interprétation de la distribution. Forcément, on vient du manga, et les expressions doivent être exagérées pour être diffusées, mais j'ignore comment l'expliquer, ici, ça paraît en faire trop. Pas que ce soit mauvais, juste que l'on sent la volonté de coller à l'œuvre originale, sauf que ça ne fonctionne pas trop, provoquant parfois des moments involontairement ridicules.

Pourtant, on reste malgré tout captivé par cette histoire. Oui, c'est imparfait, oui les fans de "Bleach" vont hurler, dire que c'est nul, mais pour peu que l'on ne soit pas trop exigeant.e, c'est un petit divertissement qui peut plaire. J'avoue ne pas avoir adoré, pourtant, ça passe. Le problème étant qu'il y a tellement mieux à voir, que c'est très compliqué de vous l'expliquer. En fait, je vais être méchant, mais on dirait clairement un téléfilm, avec un mini budget, qui veut se faire passer pour un film. Résultat, c'est bof, mais pourtant ça peut permettre de découvrir un manga (ou anime) sympathique.

En fait, sans avoir vu les films "FullMetal Alchemist", je pense ne pas me tromper en les comparant à "Bleach". Pas très bien joué, pas fou en terme de photographie, effets spéciaux, mais avec des éléments de l'œuvre originale toujours marrants à voir en prise de vue réelle. Complétement imparfait, par moment frôlant le ridicule, j'ai pourtant passé un bon petit moment devant. Cependant, je ne peux pas vous le conseiller, car je pense qu'il faut vraiment avoir un niveau d’exigence assez bas pour ne pas s'endormir devant, ou carrément arrêter le film. Il a le mérite d'exister et peut être de mener certaines personnes à lire le manga ou voir l'anime.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article